nativIP, votre source telecom


 nativIP serveur sur Microsoft Azure

Le serveur télécom nativIP est exploitable sur une instance Microsoft Azure Windows 2012 Datacenter pour réaliser des services vocaux hébergés, serveurs de conférences en ligne etc.


Etapes d'installation


De façon générale, l'installation est identique à un déploiement sur un serveur physique ou une machine virtuelle classique.
  • Installez dans un premier temps le serveur driverless/serviceless dans le répertoire c:/nativip.
  • Configurez les points de terminaisons sur votre instance Azure
    Voir ci-après "Spécifités d'Azure : Points de terminaison
  • Ouvrez le parefeu Windows sur les ports utilisés (en fonction de la configuration définie)
    Voir la note en ligne concernant les ports standards.
  • Ajoutez au path system les chemins selon votre installation
  • Activez les serveurs pilote et ressource en service

Spécifité d'Azure : Points de terminaison


L'ouverture des points de terminaison peut se faire à travers l'interface de gestion Windows Azure (https://manage.windowsazure.com), mais si votre serveur dispose d'un grand nombre de canaux l'ajout manuel des points de terminaison peut être fastidieux.

A la date de rédaction de cette page, les instances Azure supportent un maximum de 150 points de terminaison.

tableau de bord Azure



La solution la plus efficace pour ouvrir une séquence de points de terminaison est d'utiliser un script PowerShell.

Vérifier PowerShell Azure

Si PowerShell est installé, la commande Get-AzureVM renverra les ServiceName et Name (nom du cloud service et de la machine virtuelle).

Si Get-AzureVM renvoie "No current subscription has been designated..." il faut lier PowerShell au compte Azure.

Voir :http://azure.microsoft.com/fr-fr/documentation/articles/install-configure-powershell/

Dans le cas présent, l'utilisation de la méthode AD est suffisant.


Lier PowerShell au compte Azure


-

Créer les terminaisons


Une fois PowerShell correctement lié au compte Azure, le script suivant doit être exécuté depuis un PowerShell Azure (en Administrator)

$VM = Get-AzureVM xxxx yyyy     remplacer xxxx et yyyy par le servicename et name obtenus ci-avant.
For($i=16384;$i -lt 16483;$i++){Add-AzureEndpoint -Name nipvoice$i -Protocol UDP-LocalPort $i -PublicPort $i -VM $VM}
$VM | Update-AzureVM

Notez qu'ici le script ouvre les ports UDP 16384 à 18483 soit 50 accès simultanés.
L'opération prend plusieurs minutes.

Azure - terminaisons configurées, votre serveur vocal / messagerie vocale / serveur de conférence audio dans le cloud est accessible! Le tableau de bord Azure présente les points de terminaisons, la configuration est opérationnelle.

Si RTCP n'est pas utilisé (cas général, il peut être intéressant d'ouvrir uniquement les ports RTP pour maximiser la capacité ouverte.

Vous souhaitez plus d'informations, tester la tenue en charge de votre service vocal hébergé sur Azure, contactez nous !

© 2018 nativIP           plan du site #  Editeurs/Agences: Ajoutez le téléphone et SMS à vos applis/services: 183.io
  mentions légales